dimanche 30 mars 2014

Les 6 heures de Loos

Mes incisives se mettent à pousser, mes poils aux reflets roux s'allongent , ma queue frétille ... je le sens , oh oui je sens bien, je commence à me métamorphoser en hamster .

C'est que deux 6 heures en trois semaines laissent des séquelles psychologiques irréversibles . Je fais dorénavant 8 tours de rond point avant d'en sortir, j'enchaîne les tours de l'arbre de mon jardin jusqu'à atteindre la distance marathon . Tourner, tourner, tourner invariablement, tourner, tourner, tourner jusqu'à ne plus tourner rond.

Le weekend avait pourtant bien commencé avec une oxygénation maximale autour du Val Joly. En vue d'un futur off j'ai pu dénicher des trouées façon sanglier et j'y ai laissé le mollet , j'ai pu jouer l'équilibriste façon koh lanta et j'ai fini dans la flotte . De quoi accueillir de futurs courageux avides d'aventures sauvages et piquantes !

41.3 kms et 650 m D+ en 4 h00, tranquille.



Le lendemain,  Tout s'est malheureusement gâté. Cette folie , latente depuis La Gorgue , a resurgi, extrêmement contagieuse. Je l'admets , j'en suis certainement le responsable et je transportais ce virus en moi depuis 3 semaines. Mais comment imaginer que ce mal pouvait s'en prendre aux enfants ? Ou est la justice ... si jeune et déjà en train d'enquiller les tours . Triste image de cette nouvelle parentalité irresponsable.

Pourtant, je l'avais prévenu : "Gabriel, tu fais qu'un tour avec papa après ça peut devenir dangereux ..." , que n'ai je pas dit ... la chair de ma chair, mi rahan mi attila, a sombré lui aussi au fin fond de la folie.

Digne héritier , jusqu'au petit regard lancé au ... "beau visage" (moi j'appelle ça les fesses ...) des coureuses qui nous doublaient.
Digne héritier, quand à l'agonie , une autre demoiselle l'encourageant lui a fait trouver son second souffle.
Digne héritier .

Et dans tout ça , que faisait son géniteur (à part mater les postérieurs ) ?

Il jubilait de fierté .

Accessoirement, les 6 heures de Loos se sont bien passées  : cadre agréable au sein d'un parc urbain bien boisé. Revêtement nickel bien que quelques racines jalonnent de ci de là le circuit d'1km560 composé de faux plat montants et descendants.
L'organisation au top, pointage précis, ravito complet , ambiance sympa, récompenses très honnêtes au regard du tarif d'inscription (10 euros pour un sac, des chaussettes, une serviette et de la bière !), résultats très rapides.
Content d'avoir pu croiser les collègues : Baboune, Manu et le coureur tout en vert que j'avais croisé à la Gorgue et dont je ne me souviens plus le prénom mais qui va réparer ça en me laissant un petit message ! (toutes mes excuses )

Mon objectif d'enchaîner les kms fut atteint : 63 kms en 6 heures avec un marathon dans les jambes la veille. Proche des 67.5 kms d'il y a trois semaines avec deux jours de récup avant la course. l'endurance s'améliore, les jambes ne sont pas excessivement lourdes . Bref, tout va pour le mieux ... pour l'instant !

Résultats ... ICI  !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire